Marie qui défait les noeuds

Marie qui défait les noeuds

Une histoire qui commence en Allemagne

En 1700, en Allemagne, Johann Melchior Schmidtner peint un tableau représentant Marie dénouant les nœuds qui entravent un ruban, probablement le « ruban matrimonial » d'un couple qui avait évité la séparation.
Ce tableau est encore visible aujourd'hui dans l'église de Sankt Peter am Perlach à Augsbourg, près de Munich.
Sur place, il a donné naissance à une dévotion populaire toujours bien vivante qui a conservé l'essence du symbole. Elle lui a donné le nom de « Maria Knottenloserin », littéralement, en français« Marie, Celle qui défait les nœuds ». C'est inspiré par ce tableau que le Père Celeiro a écrit les méditations et la neuvaine à« Marie qui défait les nœuds ».

Pour télécharger le PDF de l'article de France Catholique, cliquez-ici

Posted on 12/06/2017 by Estelle Eglise Catholique 694

Blog archives

Blog categories

Derniers commentaires

Pas de commentaires

Nouveaux produits

Blog search

Comparer 0
Précédent

Aucun produit

À déterminer Livraison
0,00 € Total

Finaliser (valider) la commande et payer